Skip to content
Permalink
Branch: master
Find file Copy path
Find file Copy path
2 contributors

Users who have contributed to this file

@bzg @coudot
350 lines (258 sloc) 18.6 KB

[Gazette #bluehats] Le logiciel libre dans, par et pour l’administration publique

La gazette #bluehats est une lettre d’information bimestrielle sur le logiciel libre dans, par et pour l’administration publique. Cette gazette est le contribution de la DINSIC au mouvement des #bluehats, les hackers d’intérêt général.

Vous pouvez vous y inscrire depuis ce lien, lire les gazettes précédentes depuis ce dépôt et proposer des contenus pour les prochaines éditions.

Sharing & Reuse Awards 2019

Le programme ISA² est un programme de la Commission européenne pour encourager l’intéropérabilité des solutions informatiques dans les administrations publiques, les entreprises et les citoyens.

ISA² a publié une liste de 16 logiciels libres en lice pour remporter le prix Share & Reuse 2019, parmi lesquels deux sont portés par le secteur public en France : OpenFisca et Lutece.

Le prix sera remis le 11 juin 2019, lors de la conférence Share & Reuse 2019, première conférence organisée par la Commssion européenne sur le logiciel libre.

OpenFisca

OpenFisca est une plate-forme open source portée par la DINSIC qui permet de traduire la législation socio-fiscale en code informatique afin de rendre la loi plus transparente et calculable. OpenFisca permet de concevoir des simulateurs à destination des usagers mais aussi de simuler les conséquences budgétaires d’une réforme et son impact redistributif sur la population.

Lutece

Lutece est un logiciel libre diffusé sous licence BSD par la mairie de Paris depuis septembre 2002. Il a été accepté en 2014 au sein du consortium Open Source international OW2. Lutece était à l’origine un Gestionnaire de contenu / Portail, mais a évolué au fil des années vers un outil de développement d’applications Web. Il est très largement utilisé par la mairie de Paris pour la réalisation de ses sites, ses services numériques et ses applications métiers.

Sortie du SILL 2019

Le Socle Interministériel des logiciels libres a été publié en mai 2019 par les groupes de mutualisation interministérielle (MIM) sur leur site web, puis relayé par la DINSIC.

Co-construit par des communautés d’agents publics informaticiens de l’État, des opérateurs et des collectivités territoriales, le socle interministériel des logiciels libres est le catalogue de référence des logiciels libres recommandés par l’État.

Son périmètre - ne couvrant pas la totalité du système d’information (SI) de l’État - classe les logiciels par thématiques : poste de travail, gestion de parc, exploitation de serveurs et de bases de données et environnements de développement.

Contributions à l’écosystème du logiciel libre

La Cour des comptes contribue au logiciel libre Pubsweet

Afin de moderniser et fluidifier la rédaction de ses rapports, la Cour des Comptes a décidé de lancer un projet dans le cadre du programme Entrepreneur d’Interet General. Trois personnes ont rejoint la Cour des Comptes en janvier 2019 pour 10 mois. Après avoir fait le point des besoins de la Cour et un état des lieux des solutions existantes, elles ont décidé de joindre leurs efforts à ceux de la Collaborative Knowledge Foundation dans l’enrichissement de leur produit : Pubsweet.

Entièrement libre, Pubsweet propose un ensemble de briques logicielles avec lesquelles il est possible de créer simplement une plateforme de publication sur mesure, incluant par exemple :

  • le suivi des différents documents en cours de rédaction ;
  • la gestion de leur état d’avancement (rédaction, relecture, correction…) ;
  • la possibilité de décomposer un document en plusieurs sections modifiables indépendamment ;
  • un éditeur simplifié séparant sémantique et mise en forme ;
  • l’export vers des formats imprimables ou affichables directement dans le navigateur.

Rendez-vous dans quelques mois pour le bilan de cette collaboration !

La DILA fait évoluer ses produits libres

La Direction de l’information légale et administrative (DILA) publie des outils et ressources libres pour la qualité et l’accessibilité de ses sites web. PIDILA a publié une nouvelle version importante de Scampi avec deux nouveaux modules (select, lien composite) et la disparition de la dépendance à jQuery. Scampi est lui-même disponible en module npm.

Vous pouvez suivre et relayer l’annonce de ces évolutions sur Twitter.

« Codeurs en liberté » raconte une semaine de contribution au libre

« Codeurs en liberté » est une coopérative de développeurs indépendants. Ils ont récemment décidé de passer une semaine pour contribuer à plusieurs à des logiciels libres commes framadate et etherpad-lite. Ces solutions étant répandues dans plusieurs administrations, le récit de leur expérience pourra intéresser plus d’un #bluehats !

Lisez leur retour d’expérience sur leur site web.

Sur l’accessibilité numérique

Publication de modules sur l’accessibilité pour Firefox et Chrome

L’assistant RGAA (Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations) est une extension pour les navigateurs Chrome ou Firefox. Il permet aux personnes effectuant l’audit accessibilité d’un site web de disposer d’une aide pratique à la mise en œuvre de procédures de tests, critère par critère, comme par exemple la désactivation de feuilles de styles, la mise en évidence des balises à évaluer, etc.

La société empreinte digitale a mis à jour les modules de l’assistant RGAA pour les navigateurs web Firefox et Chrome en avril 2019 avec le référentiel 3.2017 - les explications sont à lire sur leur blog.

Suites du Hackathon du Ministère de l’Intérieur autour de GLPI

Les travaux du hackathon sur l’accessibilité du produit de Helpdesk GLPI, organisé en mars 2019 par le Ministère de l’Intérieur, ont été présentés ce 5 juin à la société TecLib, éditrice du projet.

Cette société a inscrit l’accessibilité numérique dans la feuille de route de ses prochaines versions et des améliorations substantielles devraient être apportées au produit.

TecLib présentera ses prochaines versions à notre groupe de travail « accessibilité » avant leur publication et ce groupe pourra ainsi l’accompagner dans l’amélioration de l’interface utilisateur pour les personnes déficientes.

Focus sur OCS Inventory NG

OCS Inventory NG est un logiciel de gestion de parc informatique avec des fonctions d’inventaire et de télé-déploiement. Ce logiciel est utilisé par la Gendarmerie Nationale et la Police Nationale.

La Gendarmerie Nationale a envisagé le déploiement de son 1er poste de travail sous OS libre en 2006. Un inventaire des logiciels utilisés sur le parc informatique s’est alors avéré nécessaire pour évaluer la dépendance à Microsoft. Malheureusement, aucune solution compatible avec GNU Linux et Windows n’était disponible sur le marché à l’époque. Le projet OCS Inventory était certes naissant mais ne permettait pas de centraliser les tâches. La communauté était en outre très réduite. La Gendarmerie s’est donc lancée dans la refonte de cet outil avec pour objectif de l’adapter à son besoin.

La communauté s’est alors élargie autour du développeur historique avec l’arrivée de 4 gendarmes contributeurs. Une solution s’est rapidement dessinée et le logiciel OCS Inventory NG est né ! Il est capable de fournir une photographie précise de l’état d’un parc informatique avec des fonctions de télé-déploiement et une configuration centralisée. Il permet ainsi des économies d’échelle (le parc de la Gendarmerie comprend, à titre d’exemple, environ 100 000 machines) et des gains important de coût et de réactivité. L’ensemble des développements réalisés par des gendarmes ont été reversés à la communauté.

OCS Inventory est désormais utilisé dans le monde entier par de nombreux grands comptes. La communauté historique a laissé sa place à une nouvelle formée autour de FactorFX, un industriel qui propose une offre de service dédiée. La Gendarmerie entretient un lien régulier avec les nouveaux acteurs afin de leur faire bénéficier de son expérience dans le cadre des améliorations ou des corrections.

Merci à David Croizer et Arnaud Le Grignou pour ce « focus ».

Candidatez pour le label « Territoire Numérique Libre 2019 »

Depuis 2016, l’association ADULLACT et ses partenaires organisent l’attribution du label Territoire Numérique Libre pour encourager et récompenser les initiatives en faveur du numérique libre et ouvert dans les collectivités territoriales. Les candidatures pour l’édition 2019 sont ouvertes jusqu’au 15 octobre à minuit. L’annonce des résultats et la remise des labels auront lieu durant le Salon des maires qui se tiendra du 19 au 21 novembre à Paris.

Appel à projets Latitudes

Latitudes est une association qui cherche à connecter les acteurs du monde de l’intérêt général et ceux de l’innovation technologique en mettant en oeuvre des projets sur lesquels s’engagent les membres de la communauté de Latitudes, pour la plupart issus d’un réseau d’écoles d’ingénieur. Latitudes encourage la publication des réalisations en logiciels libres et est notamment en lien avec le 110 bis, le lab d’innovation de l’éducation nationale.

Latitudes a lancé un appel à projets auquel vous pouvez répondre jusqu’au 20 juin.

Evénements

12 et 13 juin : Conférence annuelle OW2

Avec pour thème cette année « Open Source : vers la maturité industrielle » OW2con’19 propose deux journées de présentations et de démonstrations de projets, de tables rondes, d’ateliers et d’orateurs invités prestigieux.

Les discours inauguraux ont été confiés aux stratèges open source de grandes entreprises comme Deutsche Telekom, Engineering, Ericsson, IBM, Nokia, Orange et Siemens et d’organisations comme la DINSIC et la Free Software Foundation Europe. Le programme est rythmé par la présentation des dernières améliorations de projets de la base de code OW2 et permet d’aborder des sujets aussi divers que les tests, le travail collaboratif, l’intelligence artificielle, l’IoT, le multi-cloud, etc. Le thème de la gouvernance open source fait une entrée marquée au programme cette année.

13 et 14 juin : Printemps de l’Innovation Open Source

Le Printemps de l’Innovation Open Source (OSIS) est le rendez-vous de l’excellence scientifique et technologique du libre et de l’open source. L’OSIS réunit, sur plusieurs conférences thématiques, chercheurs et ingénieurs des milieux académiques et industriels.

  • 13 juin sur IOT & EMBARQUE CRITIQUE : le point sur les technologies permettant d’assurer la qualité des logiciels open source embarqués dans les équipements IoT.
  • 14 juin sur le CLOUD : état de l’art et tendances futures des outils et frameworks open source utilisés dans l’écosystème Cloud, des stratégies d’orchestration aux architectures spécifiques.

Plus d’information sur le site de l’événement.

Le 20 juin : Rencontre communautaire LemonLDAP::NG

LemonLDAP::NG est un logiciel d’authentification unique Web (Web‐SSO), de contrôle d’accès et de fédération d’identité écrit en Perl.

Du 19 au 22 juin : les journées PERL à Strasbourg

Acte 15 : trois langages, trois communautés, une hackfest, une conférence. Vous avez un projet écrit en (ou relatif à) perl, perl6 ou guile ? L’envie d’apprendre ou d’utiliser l’un d’entre eux ?

Plus d’information sur le site de l’événement.

27 juin : Pour une charte de la « ville intelligente »

Dédié aux décideurs territoriaux, cet journée doit permettre d’engager une vraie réflexion autour des outils et bonnes pratiques de la ville intelligente, et notamment sur l’usage de logiciels libres. Avec pour objectif principal la co-rédaction de 10 préconisations en faveur d’une ville intelligente, éthique et responsable. La charte qui en découlera sera signée lors du prochain Sommet International de l’Innovation en Villes Médianes (SIIViM).

  • Date et lieu : jeudi 27 juin 2019 à Bordeaux
  • Inscriptions sur le site de l’Adullact.

Cet automne : le Hackathon Data Secours

À l’automne 2019, le Ministère de l’Intérieur organise un Hackathon Data Secours autour des services de secours d’urgence, en partenariat avec au Atraksis, Etalab, la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers, le SDIS 77 et le SDIS 91.

Ce hackathon portera sur l’ouverture et la valorisation de données pour des services de secours d’urgence aux personnes. Il s’adresse aux data scientists, pompiers, développeurs, personnels du SAMU, étudiants ou citoyens.

  • Inscription
  • Contact : hackathon-secours@interieur.gouv.fr
  • Suivre sur Twitter : #hackathondatasecours

Revue de presse

Une suggestion ?

Faites-nous en part en répondant tout simplement à ce message, en écrivant à bluehats@etalab.gouv.fr ou en ouvrant un ticket.

Merci d’avance pour vos contributions !

Désincription

Pour vous désinscrire de la gazette #bluehats, c’est par ici.

You can’t perform that action at this time.