ProBANT : générateur automatique de bordereaux de transfert SEDA - Lire le fichier Readme ci-dessous
C# JavaScript ASP HTML Shell Batchfile CSS
Clone or download
Fetching latest commit…
Cannot retrieve the latest commit at this time.
Permalink
Failed to load latest commit information.
BusinessDataController
BusinessDataControllerUnitTest
CommonClassesLibrary
Documentation
RngProfileControllerTester
RngProfileControllerUnitTest
SedaProfileGenerator
SedaSummaryGeneratorTester
SedaSummaryGeneratorUnitTest
TestCases
UnitaryTestsUnitTest
WcfSedaGeneratorServicesHost
WcfSedaGeneratorServicesLib
WsSoapSedaGeneratorAspWebApp
utils
.gitattributes
.gitignore
Changelog.txt
HOWTO.txt
LICENCE
LICENSE
README.md
ROADMAP.txt
SedaProfileGenerator.sln
TODO.txt
versions.txt

README.md

Seda-Generator

Archivage numérique - Digital archiving - ProBANT

Générateur automatique de bordereaux de transfert SEDA ProBANT

Disponible sur GitHub https://github.com/PatPercot/Seda-Generator Et sur CodePlex https://sedaautogenerator.codeplex.com/

Pour démarrer rapidement : lire le fichier Documentation/QuickStart.txt https://github.com/PatPercot/Seda-Generator/blob/master/Documentation/QuickStart.txt

ProBANT signifie Production de bordereaux pour l'archivage numérique territorial

Pour vous informer un peu plus sur la génération de bordereaux de transfert :

ProbANT a été développé par la direction des systèmes d'information du département du Morbihan http://www.morbihan.fr/accueil/ Mégalis https://www.megalisbretagne.org a été le second utilisateur de ce générateur (version re-développée en Java par CGI http://www.cgi.fr/)

Ce générateur de bordereaux de transferts n'est pas vraiment le seul générateur existant. Mais il est le seul générateur publié sous licence libre. Vous en trouverez aussi la version Java re-développée par CGI sur GitHub : https://github.com/CGI-France/Java-Seda-Generator

À ce jour, il y a peu de générateurs. Mais demain tous les SAE auront besoin de s’appuyer sur eux, parce qu’ils apportent une solution aux problèmes ci-dessous :

  • le bordereau, c’est le bât qui blesse, la source de la majeure partie des problèmes d’archivage numérique, il n'est pas aisé d'en produire manuellement pour les verser dans le SAE ;
  • la production de bordereaux de transferts est une chose complexe, les applications métier ne savent pas les générer correctement (l’arborescence est complexe et la majeure partie des données est de nature archivistique) et le coût de développement des bordereaux est un frein au développement des SAE ;
  • à chaque modification du profil (aussi simple soit-elle), il faut modifier le code qui produit le bordereau (et accessoirement payer le prestataire) ;
  • à chaque changement de version du SEDA, il faut récrire le code de génération du bordereau.

Mode de fonctionnement des générateurs

Principe : toutes les données qui sont précisées dans le profil ne sont pas demandées aux applications métier. Une solution aisée à mettre en œuvre est l’utilisation des chemins XPath. Les données métier spécifient le chemin de chacune des données à archiver.

  • Inconvénient numéro 1 : les profils riches (comme les marchés, beaucoup de documents, arborescence complexe) ont des chemins XPath très longs et difficiles à produire ;
  • Inconvénient numéro 2 : les modifications de structure nécessitent une intervention dans le code qui produit les données métier ;
  • Inconvénient numéro 3 : le changement de version du SEDA impose de récrire le code de production des données métier.

Pour être le plus possible indépendant de la structure des profils d’archivage, le générateur doit s’appuyer sur les typologies documentaires. Les typologies documentaires sont ce qu’il y a de plus proche du métier et ce qui a donc le plus de chances d’être appréhendé correctement par les applications métier. Les typologies documentaires peuvent aussi définir les métadonnées de gestion du cycle de vie et les règles de diffusion des documents. On peut éventuellement l’écrire dans un schéma qui est en fait un tableau de gestion avec une codification. Une typologie documentaire peut contenir des sous-typologies documentaires.

Ces identifiants de typologies documentaire peuvent également être utilisés en dehors d’un générateur comme moyen de documenter un profil d’archivage. Par exemple, en renseignant la manière dont l’identifiant doit être construit, à quel schéma il se réfère mais aussi à quoi l’unité documentaire se réfère. En effet, si le nom de l’unité documentaire est renseigné par les informations collectées lors du transfert, la compréhension du profil nécessite des explications qui peuvent être fournies grâce à cet attribut.

De plus, les typologies documentaires n’évoluent pas en fonction de la version du SEDA. Les mêmes données métier permettent de générer un bordereau SEDA 0.2, SEDA 1.0 et je l’espère SEDA 2.0 (il suffit pour cela de changer le profil d’archivage).