Permalink
Branch: master
Find file Copy path
Fetching contributors…
Cannot retrieve contributors at this time
executable file 60 lines (33 sloc) 7.37 KB
layout title chapterTitle chapterSubtitle permalink nextChapter
page
Introduction
Chapitre 1
Cible & Expérience
/1-introduction/
/2-pourquoi-vivre-sans-voiture/

À travers les âges, l’homme a su créer des dizaines de moyens de transport différents, en investissant la terre à cheval, les airs en avion, ou la mer en bateau, en défiant les éléments et trouvant des solutions pour parcourir et explorer chaque recoin de notre charmante planète. Le transport permet le voyage, de s’évader au présent et de conquérir des terres à l’autre bout du monde. Le transport permet aussi plus simplement de se rendre d’un point A à un point B, de se déplacer au quotidien pour travailler, aller faire ses courses et vivre, tout simplement.

Je n’ai pas l’âme d’un cycliste : je n’ai jamais aimé les habits moulants, à part lorsque j’étais gamin, habillé en super héros. J’avais une nette préférence pour Spider-Man si vous voulez tout savoir. Lorsque j’ai commencé à pratiquer le vélo au quotidien, le mot cycliste sonnait assez mal dans mon esprit. J’imaginais les sportifs du tour de France, tout de jersey vêtu. Et je n’ai jamais été un grand fan des évènements sportifs : pour moi le sport ça ne se regarde pas, ça se vit ! Heureusement pour moi, il n’y a nullement besoin de porter des vêtements moches pour pratiquer le vélo.

Dans le paragraphe précédent, je vous ai parlé de vélo, mais cet ouvrage évoque en réalité une multitude de choix. La solution du vélo coule de source, car elle s’est imposée, autant dans mes recherches que dans la pratique quotidienne de milliers d’êtres humains. En réalité, il y en a pour tous les goûts : vous le découvrirez bien assez tôt !

Si vous avez l’habitude d’utiliser une voiture, vous allez avoir sans aucun doute beaucoup de mal à changer vos habitudes. Vous n'en avez peut-être pas envie. Vous allez vous poser beaucoup de questions. Comment vais-je faire mes courses ? Je ne vais plus pouvoir emmener mes enfants à l’école ? Comment aller travailler sans arriver en sueur ? Oui, je réponds à toutes ces questions.

Je ne dis pas que le choix est toujours facile au quotidien. Mais année après année, j’ai toujours pu me débrouiller à aller là où je voulais. J’ai essayé des dizaines de moyens de locomotions, du plus élémentaire au plus farfelu. J’ai parcouru des centaines de kilomètres en vélo, roller, skateboard, train, avion, covoiturage, et d’autres moyens que j’oublie très certainement.

À qui est dédié cet ouvrage ?

Ce livre s’adresse à tous. Si vous êtes curieux de découvrir des modes de transport alternatif, ou que vous souhaitez vous émanciper de votre véhicule, trouver un nouveau moyen de vous déplacer, ou peut-être payer moins cher vos déplacements quotidiens.

Si vous êtes un pilote dans l’âme ou que la vitesse est importante pour vous, ce livre n’est peut-être pas fait pour vous. Cet ouvrage met essentiellement en exergue les modes actifs[^2], car ils représentent une alternative concrète et rationnelle. Cependant, ces dernières années, des versions électriques de voitures et de motos sont sorties, et pourraient correspondre à votre soif de sensations.

Si vous avez déjà votre permis de conduire, mais que vous cherchez d’autres solutions, ce livre vous est tout particulièrement dédié. Si vous êtes « piéton » et que vous hésitez à passer le permis, ou que vous cherchez un moyen écoresponsable de vous déplacer, mais que certaines situations vous laissent perplexe. Comment aller faire mes courses sans voiture ? Comment déménager ? Partir en vacances ? Toutes ces questions ont une réponse dans les pages qui suivent.

Si vous êtes déjà un acteur du changement, vous n’avez peut-être pas besoin de parcourir ce livre, car vous appliquez sans doute déjà les conseils et astuces prodigués dans ce livre : offrez ce livre à une personne éveillée, ou en passe de le devenir.

Si vous êtes en difficulté financière, vous émanciper du poids financier d’une (ou plusieurs !) voiture vous permettra de sortir la tête de l’eau. Croyez-moi, cela peut faire la différence à la fin du mois.

[^2]: Les modes actifs sont des moyens de transport non motorisés. Voir le lexique

Qui suis-je ? {#qui-suis-je}

Considérez-moi comme un simple citoyen du monde. Je ne suis ni urbaniste, ni économiste, ni architecte. Mais alors, quelle est ma légitimité pour vous proposer cet ouvrage ? Il me semble que mon expertise (même si le mot semble quelque peu présomptueux) provienne de ma simple expérience, approfondie (mais pas trop) par une étude documentaire.

Issu de la génération Y, je suis né avec une souris dans les mains. Élevé à la Game Boy, j’écrivais déjà des nouvelles avec ma petite sœur quand j’avais 12 ans. Après avoir écrit quelques pièces de théâtre pour les troupes dans lesquelles je jouais, j’ai continué l’écriture, en rédigeant de nombreux articles[^3] sur internet.

J’ai étudié dans un premier temps la Comptabilité et Finances des Entreprises, pour finir par me passionner pour le Développement d’applications web. Mon parcours professionnel m’a amené à devenir un consultant formateur, souvent lié aux pratiques informatiques. Aujourd’hui, je travaille à mon compte, mais je ne sais pas de quoi demain sera fait. Et vous ?

[^3]: Voir mon blog irz.fr

Mon expérience

Ce livre n’est pas un guide théorique : je vis depuis près de 10 ans sans voiture et à vrai dire, je n’ai jamais possédé d’automobile de toute ma vie.

Je ne dis pas que je n’y ai jamais songé. J’ai passé quelques mois en compagnie d’un scooter, mais pour faire suite à de nombreuses déconvenues (entre réparations, pleins, considérations écologiques et autres pannes inopinées), j’ai décidé d’arrêter les frais. Il s’agit du seul véhicule à base d’énergie fossile jamais eu en ma possession.

Je ne dis pas que c’est facile : vous découvrirez à travers ce livre que choisir le bon moyen de transport dans la bonne situation est plus délicat qu’il n’y paraît, et que délaisser le réflexe de prendre son automobile dans chaque situation nécessite de revoir ses automatismes, ancrés en nous.

À vrai dire, pour chaque situation de la vie courante, il y a une (voire plusieurs) solution, qui vous permet de vous passer d’un véhicule nécessitant de l’essence.

Cependant, je n’ai pas toujours été fier d’être un piéton. Je ne l’ai pas toujours assumé comme je l’assume aujourd’hui et auparavant, plutôt que de le vivre comme une fierté, je le vivais comme un poids. Je me suis senti sous pression, forcé de passer le permis sans jamais en avoir envie. Je vous en reparlerai aussi plus longuement.

Vivre sans voiture s’inscrit dans une démarche de consommation responsable, d’écomobilité. Mais ce n’est pas que ça. Aujourd’hui plus que jamais, il semble primordial de songer au futur de notre planète. Et la voiture alimentée par les énergies fossiles n’en fait pas partie. Ce n’est qu’une question d’années avant que tout le monde prenne conscience du besoin pour nous de changer de rythme de vie.

Oui, ça se passe aujourd’hui, pas demain. Alors, commençons tout de suite !