Branch: master
Find file History
Fetching latest commit…
Cannot retrieve the latest commit at this time.
Permalink
Type Name Latest commit message Commit time
..
Failed to load latest commit information.
Lettre à l'hébergeur du contenu.doc
Lettre à l'éditeur du contenu.doc
README.md

README.md

Si vous souhaitez faire supprimer un contenu LGBTphobe sur internet, vous pouvez utiliser les modèles ci-dessous pour adresser une lettre à l’éditeur et/ou à l’hébergeur du contenu. Ces modèles peuvent être utilisés par la victime des violences ou par une association de lutte contre les LGBTphobies.

1. Constater d’abord les contenus LGBTphobes sur internet

Afin de constater les contenus sur internet, nous vous conseillons de procéder comme suit :

  • Faites une impression-écran des contenus litigieux, en prenant de soins de bien noter l’adresse URL. Sur Twitter et sur Facebook, à chaque post correspond une adresse URL. Notez-là bien.
  • Réaliser vous-même gratuitement un constat sur internet sur www.easyconstat.com, à partir des URL que vous avez notées à l’étape précédente.

2. Adresser ensuite une lettre à l’éditeur du contenu

L’éditeur des contenus est celui qui prend la responsabilité de la publication. S’il s’agit d’un journal, l’éditeur est le directeur de la publication. S’il s’agit d’un réseau social, l’éditeur est la personne qui a posté le contenu litigieux. S’il s’agit d’un forum, l’éditeur est également la personne qui a posté le message sur le forum.

Si vous disposez de l’adresse postale de l’éditeur, il est préférable de lui adresser une lettre recommandée. Si vous n’en disposez pas, vous pouvez utiliser l’email, les messages Facebook, les messages Twitter… Dans tous les cas, faites bien attention à vous constituer la preuve que vous avez envoyé le message, par exemple en faisant des impressions-écrans .

3. Adresser enfin une lettre à l’hébergeur des contenus

Si l’éditeur n’a pas retiré le contenu, vous pouvez alors contacter l’hébergeur, qui est la personne chez qui les contenus sont stockés. Par exemple, sur les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Linkedin, le propriétaire du profil est l’éditeur des contenus et le réseau social est l’hébergeur des contenus.

Comme pour les éditeurs, il est toujours préférable d’adresser une lettre recommandée à l’hébergeur si vous disposez de son adresse. Toutefois, vous pouvez également utiliser les formulaires mis également en place sur les réseaux sociaux pour signaler les contenus illicites, notamment sur Facebook et Twitter. A nouveau, faites bien attention à vous constituer la preuve que vous avez envoyé le message, par exemple en faisant des impressions-écrans.