Proposer un correctif de traduction pour Firefox

SphinxKnight edited this page Oct 8, 2016 · 1 revision
Clone this wiki locally

Voici les étapes principales pour contribuer à l'assurance qualité de la traduction de Firefox et des autres applications Mozilla. Précisons tout de suite que la traduction est à priori de très bonne qualité, donc le travail de révision est assez limité, il est cependant nécessaire car nul n'est à l'abri d'une coquille mineure. Nous nous efforçons d'atteindre un niveau de qualité « professionnel » compte-tenu du nombre très important d'utilisateurs francophones.

Table of Contents

Prérequis

Disposer d'un bon éditeur de texte

Inutile d'utiliser un éditeur de compétition dont les fonctions avancées sont utiles aux développeurs. Il vous faut un éditeur qui gère bien l'UTF-8 et fournit numérotation de lignes, retours à la ligne et coloration syntaxique paramétrable. Les logiciels suffisants sous Linux :

  • Gedit (déjà installé par défaut sous Ubuntu)
  • Geany (notre préféré)
  • ...

S'enregistrer sur le bugzilla dédié à la traduction francophone

il suffit de s'enregistrer ici : https://bugzilla.frenchmozilla.org/ avec une adresse mail valide, car c'est par elle que vous recevrez les notifications automatiques des changements de statut des bugs. Notez bien que c'est un bugzilla réservé à la traduction, les bugs de fonctionnement doivent aller sur le bugzilla de Mozilla

Créer un dépôt « Mercurial » local

Ubuntu

  • Si Mercurial n'est pas encore installé, aller dans la logithèque d'Ubuntu et installer Mercurial d'un clic. Mais si vous voulez faire semblant d'être de vrais geeks en saisissant une ligne de commande :
 ~$ sudo apt-get install mercurial
  • Créer un répertoire p. ex.
 mkdir mercurialMoz
  • S'y mettre
 cd mercurialMoz
  • Cloner le dépôt (« repository »)
 hg clone http://hg.mozilla.org/l10n-central/fr/
  • Mettre à jour
 hg pull -u

Windows

  • Si Mercurial n'est pas encore installé, télécharger avec TortoiseHg depuis le site de Mercurial et l'installer.
  • Créer un nouveau dossier faire un clic droit et choisir dans le menu contextuel TortoiseHg > Clone.
  • Dans la zone "source", indiquer :
 http://hg.mozilla.org/l10n-central/fr/ 
  • Cliquer sur "Cloner"
  • Mettre à jour en faisant un clic droit sur le dossier de base et choisir TortoiseHg > Update puis "Mettre à jour".
Vous pouvez également utiliser la ligne de commandes de la même façon que sous Linux.

Les étapes

Surveiller le journal des modifications

le changelog du Mercurial

Le changelog ou journal des modifications se trouve à cette adresse : http://hg.mozilla.org/l10n-central/fr/log et il est pratique de s'y abonner avec le flux RSS http://hg.mozilla.org/l10n-central/fr/atom-log. Les dernières modifications viennent toujours en haut de page, elles sont identifiées par le nom du commiter, la date, le message associé et le bug concerné.

Fichier:changelog.png

D'autres détails peuvent s'avérer utiles mais pour l'essentiel, vous disposez du lien diff. En cliquant sur lui apparaît avec un codage couleur la différence introduite par la dernière modification.

  • Rouge pour ce qui a été supprimé
  • Vert pour ce qui a été ajouté
  • les lignes précédées de # sont des commentaires qui ont une certaine valeur informative pour aider à comprendre ce que l'on traduit, mais ce ne sont pas des parties à traduire ni réviser (exemple ligne 13 dans la capture ci-dessous)
  • Les lignes restées en noir sont celles qui entourent la zone modifiée, elles n'ont pas d'importance sinon pour repérer où se trouve la modification dans un gros fichier.
Fichier:changeset.png

Et que voit-on ? rhaa il manque un accent, c'est la catastrophe.

Avant de se précipiter pour proposer une correction, il faut s'assurer qu'elle est légitime, mieux vaut donc vérifier avec quelques outils.

Le Transvision

C'est un glossaire avec un moteur de recherche qui repose sur toutes les traductions déjà effectuées pour les applications Mozilla. Ce précieux outil a été élaboré par Philippe Dessantes, et il est à la disposition de toutes les équipes de localisation de Mozilla dans toutes les langues.

Il permet de trouver une traduction dans son contexte et d'harmoniser ainsi une traduction nouvelle/modifiée avec les traductions existantes. il est en effet important de ne pas "perdre" l'utilisateur en utilisant des variantes pour une même chaîne originale.

Son fonctionnement est assez explicite, l'essayer c'est l'adopter. Le Transvision est là : http://transvision.mozfr.org/

D'autres ressources lexicologiques

Elles sont nombreuses et à votre gré, mais voici celles que nous recommandons :

  • le CNRTL indispensable.
  • le GDT la référence québecoise francophone
  • Open-Tran la base des traductions des logiciels libres
  • Linguee donne des contextes intéressants.

Opérer la correction nécessaire dans le fichier adéquat

C'est le moment de retrouver dans le répertoire de votre dépôt où se niche le fichier à rectifier. L'ouvrir avec votre éditeur de texte.

Le « chemin » est déjà indiqué dans le changelog, mais il peut arriver qu'on soit un peu perturbé par des répertoires de même nom imbriqués.

Dans les fichiers .dtd, seule la partie entre guillemets " " peut être modifiée, dans les fichiers .properties seule la partie à droite du signe égal peut être modifiée.

Ne pas oublier d'enregistrer les modifications, au fait.

Soumettre un correctif ("patch")

Créer un .diff (alternative simple)

  • supposons que vous ayez déjà fait un
 hg pull -u

pour mettre à jour votre dépôt local

  • maintenant faites un diff en vous mettant à la racine du dépôt
 hg diff > 20120712.diff

le nom que vous donnez au fichier diff est libre, dans cet exemple c'est la date courante (au format AAAAMMJJ)

Voilà le résultat : Fichier:Mydiff.png

Créer un .diff avec Mq (alternative moins simple)

C'est un peu plus compliqué mais permet de combiner plusieurs patches dans un seul diff, et d'indiquer un message de commit correspondant à chacun.

  • Si ce n'est pas fait, activer l'extension Mq dans le fichier de configuration de Mercurial (~/.hgrc sous Linux ou Mercurial.ini sous Windows) :
 [extensions]
 mq = 

1. À la racine du dépôt, initialiser mq :

 hg init --mq

2. Créer un nouveau patch avec :

 hg qnew -m "Message de commit" nom-du-patch.patch

Le message de commit est idéalement de la forme "[application] Bug #123456 - Intitulé du bug" afin de permettre une lecture plus facile du journal des modifications.

3. Modifier les fichiers concernés

4. Valider les modifications vers le patch :

 hg qrefresh

5. Reprendre à l'étape 2 pour le patch suivant jusqu'à ce que tous les patchs aient été ajoutés au diff

6. Se rendre dans le répertoire <repository>/.hg/patches pour récupérer le patch final

Joindre le .diff au bug

Rejoignez le bugzilla francophone et identifiez-vous.

  • cliquez sur le lien « Rapporter » en haut à gauche
  • choisissez l'application cible (s'il s'agit d'un module qui est utilisé par plusieurs applications Mozilla, par exemple le toolkit), sélectionnez Autres produits puis Transversal)
  • les champs à remplir dans l'étape suivante ne sont pas tous importants pour notre usage du bugzilla, seuls certains d'entre eux sont à remplir :
    • Composant
    • Résumé
    • Description
Vous pouvez ignorer les autres champs dans la plupart des cas.
  • et bien sûr choisissez « Joindre un fichier » puis sélectionnez votre diff et envoyez-le (vous pouvez cocher ou non la case « patch »)
  • enfin cliquez en bas de la page sur « Soumettre un bogue ».

Demander une « revue »

  • repérez le bouton « revue » et choisissez le point d'interrogation
  • indiquez le pseudo bugzilla de la personne à laquelle vous demandez une révision. Faites confiance à l'autocomplétion.
Volà ce que donne le rapport de bogue avec cet exemple réel https://bugzilla.frenchmozilla.org/show_bug.cgi?id=402

À partir de ce point, les destinataires du bug reçoivent automatiquement un message de notification. C'est à eux de jouer. La validation du correctif demande des droits spécifiques et la maîtrise de quelques commandes essentielles du Mercurial. Ce qui pourrait faire l'objet d'un autre mini-tutoriel. En attendant…

Révisez ! C'est une modeste contribution mais elle est utile.

Catégorie:Traduction