voyager avec Mozilla

Mozinet edited this page Oct 10, 2016 · 11 revisions
Clone this wiki locally

Si vous avez la chance d'être retenu pour participer à un événement organisé par Mozilla ou pour représenter Mozilla à l'étranger, voici quelques conseils compilés pour vous.

Le wiki de Mozilla dispose d'un Travel Guide rédigé par des Mozilliens grands voyageurs.

Table of Contents

Groupe Telegram

Pour un événement avec un certain nombre de Mozilliens, il est très pratique de communiquer et de se coordonner grâce à l'application ou le site Telegram dans un groupe dédié (non chiffré de bout en bout). Demandez à vos compagnons d'événement si un tel groupe existe et de vous y ajouter.

Réservations

Dans le courriel de Mozilla, vous trouverez des liens pour enregistrer vos vols, nuits d'hôtel, etc. et une page de wiki avec des renseignements pratiques sur l'événement et le pays de destination.

Pour réserver vos vols et votre hôtel (si Mozilla ne l'a pas déjà fait pour tous les participants), vous devez avoir un compte Egencia approuvé par Mozilla. À votre première visite, vous aurez à créer un compte et à demander son approbation (vous pourriez avoir à attendre les heures de bureau sur la côte ouest américaine).

Imprimez votre itinéraire depuis le site d'Egencia.

Enregistrez-vous en ligne auprès de votre compagnie aérienne. C'est généralement possible 24 heures avant votre décollage, ou 72 heures pour les vols vers Hawaï et les destinations internationales.

Bagages

Le guide de voyage de Mozilla déconseille d'enregistrer vos bagages en soute et de ne prendre avec soi en cabine que de bagages à main (souvent une petite valise et un sac à main ou une sacoche à ordinateur portable).

Avant de partir faites attention aux tailles et poids des bagages autorisés pour votre classe de billets (low cost, économiques…) sur le site de votre/vos compagnie(s). Si vous dépassez la taille ou le poids du ou des bagages cabine autorisés, vous aurez à payer un supplément. Avant la pesée, pensez que souvent l'ordinateur portable est autorisé comme un bagage séparé. Vous pouvez donc le retirer avant la pesée.

Regardez aussi les articles interdits et ceux autorisés à bord, ainsi que les conditions spécifiques à chacun.

Ex. : Articles dangereux transportables sous certaines conditions de Lufthansa.

Vous ne pouvez avoir de produits dangereux ou potentiellement dangereux.

Vous avez droits aux batteries externes Lithium-ion pour mobile ou tablette ne dépassant pas 30 000 mAh.

Vous avez droit aux produits de toilette en spray et à l'eau de Cologne dans des contenants de 100 ml ou moins. Si vous ne voulez ou ne trouvez pas pour votre produit préféré de contenant adapté, pensez à transférer une partie de votre produit à grand contenant dans un contenant conforme. Séparez de tels produits dans un sac congélation.

Si vous enregistrez un bagage en soute, vous n'êtes pas astreint aux mêmes limitations et pourrez amener plus de choses. Ne laissez pas dans ces bagages d'appareils électroniques qui risquent d'être volés, ni de batteries Lithium-ion interdites. Renseignez-vous sur le site de la compagnie aérienne.

Que mettre dans son bagage à main ?

  • Une bouteille / gourde pour boire. L'air est sec dans les aéroports et les avions. L'important, c'est que la bouteille soit vide au moment de passer la sécurité. Et ça passe tout seul.
  • Pour un long voyage, prenez des trucs à grignoter (des trucs industriels, pas des trucs maisons, sinon ça va faire flipper la sécurité). Ça peut éviter un coup de barre et en plus ça améliore l'ordinaire de l'avion (genre chocolats, bonbons, biscuits, barres de céréales…). Et ça fait des économies, vu le prix qu'ils vendent ça à l'aéroport ou dans l'avion.
Si vous avez décidé de ne partir qu'avec un bagage à main, il faut tout caser : Si vous mettez un bagage en soute, il y a moins de restrictions, mais il y a un risque que votre bagage s'égare ou soit retardé. Dans ce cas, la compagnie fournit une trousse d'urgence. Mais il est donc conseillé de garder :
  • De quoi se changer (sous-vêtements et un T-shirt)
  • De quoi se démaquiller

Passer la sécurité sans encombre

Passez aux toilettes vider la bouteille d'eau / gourde que vous avez depuis le paragraphe précédent.

Portez des chaussures qui ne vont pas faire hurler les portiques (mocassins, tennis, pas de Doc Martens) et facile à remettre.

Pendant que vous faites la queue :

  • Videz le contenu intégral de vos poches dans votre bagage à main (pièces, clés, téléphone, montre, gourmette… même si ce n'est pas en métal) et fermez-le.
  • Sortez votre passeport et votre carte d'embarquement (ou le téléphone, si c'est électronique) et gardez-les à la main
  • Sortez votre pochette de liquides et gardez-la à la main
Quand vous arrivez vers le tapis roulant :
  • Sortez votre ordinateur portable (sans pochette protectrice) et posez-le dans un bac avec votre tablette (le téléphone peut rester dans le bagage).
  • Si vous avez un appareil photo reflex, sortez-le aussi du sac et mettez-le dans un bac
  • Posez dans un autre bac votre veste, votre ceinture, votre bagage à main (parfois, s'il est volumineux, il vaut mieux le mettre dans un autre bac.
Gardez toujours un œil sur vos affaires quand elles sortent du tunnel.

Récupérez tout et rangez ordinateur, tablette, appareil photo… Gardez votre passeport et carte d'embarquement à portée de mains, vous en aurez besoin plus tard.

Et dirigez-vous vers la salle d'embarquement et cherchez une fontaine à eau ou des toilettes pour remplir votre gourde ou votre bouteille.

Santé

Si vous portez des lentilles de contact

  • Soit vous achetez des petits flacons de solution multifonction (60 ml) pour le bagage à main, mais ça coûte relativement cher (et il faut l'utiliser rapidement une fois ouvert). Et prévoyez une paire de lentilles de secours en cas de souci.
  • Soit vous achetez des lentilles jetables journalières. Emmener au moins 2 ou 3 paires de plus que la durée du séjour. Je les ai toujours mises dans ma trousse de toilette (pas dans la pochette à liquides) et jamais eu de soucis (@Flore).
  • Pour un très long voyage (vers les États-Unis, par exemple), voyagez de préférence avec vos lunettes et gardez une paire de lentilles dans votre bagage à main pour l'arrivée (si vraiment vous ne pouvez pas vous en passer). L'air est très sec dans les avions et on est vite mal à l'aise. Et ça permet de s'endormir sans devoir penser à les enlever.
  • Ayez toujours sur vous des petites dosettes de sérum physiologique (5 ml, ça se vend par 30 ou 60 en pharmacie) en cas d'yeux rouges ou secs (dans la pochette à liquides, ou dans le bagage à mains, ça passe souvent sans problème).

Assurance maladie

Si vous voyagez en Europe, dans un État de l'Union européenne, de l'Espace économique européen ou en Suisse, pensez à demander votre Carte européenne d'assurance maladie au moins 15 jours avant votre départ (valable 3 ans) : site ameli.fr.

Si vous partez dans les 15 jours, téléchargez votre attestation provisoire (valable 3 mois). Votre carte vous parviendra ultérieurement.

D'autres règles s'appliquent, si vous partez en vacances en dehors de l'Europe.

Renseignez-vous sur l'état sanitaire du pays et vérifiez les frais médicaux qui resteront à votre charge. Dans certains pays, les frais médicaux coûtent très cher. Il est donc recommandé de souscrire un contrat d'assistance ou d'assurance, qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire en cas de maladie à l'étranger. Pour vous renseigner, vous pouvez contacter :

Vous disposez peut-être déjà d'une assistance liée à votre mutuelle ou à votre carte de crédit. Renseignez-vous.

Traitement en cours

Si vous suivez un traitement médical particulier (pour la pilule contraceptive, ce n'est pas la peine), demandez à votre médecin d'indiquer la dénomination commune internationale (DCI) des médicaments prescrits sur votre ordonnance et une lettre en anglais avec l'indication et la posologie.

La DCI correspond au nom générique du (ou des) principes actifs (ex. : paracétamol dans le Doliprane). Les noms commerciaux des médicaments varient d'un pays à l'autre (certains sont différents en France, Belgique et Suisse). Cette DCI permet de vérifier si le principe actif est sur la liste des molécules interdites dans le pays où vous vous rendez. Ça peut être le cas des antidouleurs opiacés, interdits dans certains pays (sauf prescription médicale). Dans tous les cas, n'emportez que la quantité nécessaire (dans la boîte originale avec la notice). Par exemple, si on vous a prescrit un médicament à prendre en cas de douleurs aiguës (ex. : opiacé), n'en emmenez pas 24 comprimés pour un week-end… C'est un coup à être soupçonné de trafic.

Prenez vos médicaments avec vous. Les formules qui requièrent une prescription varient d'un pays à l'autre. Si vous êtes sûr que le médicament dont vous aurez peut-être besoin est en vente libre dans le pays de destination, vous pouvez éviter de vous surcharger avec.

Conservez ces documents sur vous.

Documents de voyage

Il vous est conseillé de scanner vos documents de voyage (passeport, carte nationale d'identité, permis de conduire…) sur un espace personnel en ligne et protégé par un mot de passe (services de cloud ou coffre-fort numérique comme Digiposte). Cela vous aidera à les faire remplacer et obtenir l'aide consulaire jusque-là.

Banque

Faites savoir à l'établissement bancaire gérant votre carte de crédit que vous partez. Des mesures anti-fraude peuvent bloquer votre carte au premier emploi à l'étranger.

Normes et habitudes locales

Basetrip (en anglais) vous fournira les informations à connaître pour voyage vers une destination depuis un pays d'origine.