Skip to content
Application Web pour la gestion du déroulement de la POBOT Junior Cup
Python HTML JavaScript Shell CSS Makefile
Branch: master
Clone or download
Fetching latest commit…
Cannot retrieve the latest commit at this time.
Permalink
Type Name Latest commit message Commit time
Failed to load latest commit information.
DEBIAN
client
src
test/fixtures
tools
.gitignore
Makefile
README.md
requirements-server.txt
requirements.txt

README.md

POBOT Junior Cup - Gestion de la compétition

Avertissement

Le projet n'a pas été publié sur ce repository pour être réutilisé tel quel, car il est spécifique à notre compétition, et est de plus calé sur le règlement de la dernière édition en date. L'adapter à d'autres règles de calcul est cependant très simple, l'objectif étant justement qu'il soit facilement réutilisable pour les éditions à venir.

Il a été publié pour illustrer des exemples de solutions possibles utilisant Python et ses biliothèques pour traiter ce type de problème. Il illustre aussi des aspects complémentaires, tels que la création d'un package Debian pour en simplifier le déploiement.

Il s'agit donc plus d'une publication à des fins pédagogiques qu'à des fins utilitaires.

Note: les commentaires dans les sources sont en Anglais... par déformation professionnelle.

Description rapide

Cette application Python aide à gérer le déroulement et l'animation de la compétition en fournissant deux types de fonctionnalités :

  • gestion des scores et du classement
  • diffusion d'information au public via écrans TV

L'ensemble de ces fonctions est proposé via une interface Web, y compris les affichages sur écran TV.

Pour plus d'information sur la POBOT Junior Cup, faites un tour sur notre site Web.

Son nom pjc-mc signifie : "PJC Master of Ceremony" :)

Gestion de la compétition

  • saisie du décompte des points marqués par les équipes aux différentes épreuves de robotique
  • saisie des évaluations faites par le jury aux dossiers de rechercher
  • saisie des appréciations globales des équipes par le jury
  • calcul automatique en temps réel des scores combinés
  • calcul automatique en temps réel du classement final
  • définition du planing de la compétition

En plus de la gestion des scores, l'application fournit un statut temps réel de l'avancement du déroulement de la compétition par rapport au planning, en mettant en évidences l'approche des échéances et les éventuels retards de passage.

Diffusion d'information au public

Elle est assuré par des pages spécifiquement formattées, appelées par les machines reliées aux écrans de diffusion. Les pages disponibles sont :

  • score
  • classement
  • avancement
  • annonce des prochains passages

Une page de diffusion de message est également gérée automatiquement.

La configuration de l'enchaînement des différents affichages, ainsi que du message à diffuser si nécessaire, est proposé dans des pages spécifiques de l'application.

Pour la configuration des "clients" (les Raspberry n'assurant que la fonction d'affichage sur TV), se reporter à la section "Configuration des clients".

Installation

Avertissement Bien qu'écrite en Python, cette application est prévu pour être utilisée sous Linux. Il se peut qu'elle fonctionne sous d'autres systèmes (comme Fenêtres par exemple :) mais je n'ai rien fait pour. Ceci étant le code source peut toujours être exploité pour explorer l'utilisation de Tornado par exemple.

Dépendances

  • Python 2.7
  • Serveur Python Tornado (4.1)

Installation automatique (système)

L'application est disponible sous forme d'un paquet Debian, qui peut être généré au moyen du Makefile fourni (make dist). L'installation du paquet configure également le script init et peut gérer l'installation automatique des dépendances grâce aux variables d'environnements suivantes INSTALL_DEPS et NO_START.

Comportement par défaut :

  • les dépendances ne sont pas installées (pour éviter de le refaire à chaque mise à jour). Préfixer la commande dpkg par INSTALL_DEPS=1 pour les installer avant toute autre opération.
  • le service est démarré automatiquement en fin d'installation, ce qui convient au cas d'usage commun. Si on ne souhaite pas le démarrage automatique (par exemple, si on a oublié de demander l'installation des dépendances ou qu'on préfère le faire manuellement), il suffit de préfixer la commande dpkg par NO_START=1

Quelques exemples d'utilisation :

sudo INSTALL_DEPS=1 dpkg -i pjc-mc_<version>_all.deb

Installe l'application et ses dépendances, puis la démarre. A utiliser pour la toute première installation.

sudo dpkg -i pjc-mc_<version>_all.deb

Installe l'application sans les dépendances, et la démarre ensuite. A n'utiliser que pour une mise à jour, sauf si les dépendances sont déjà installées.

sudo NO_START=1 dpkg -i pjc-mc_<version>_all.deb

La même chose sans démarrer l'application.

Installation manuelle (utilisateur)

Décompresser le paquet Debian sans l'installer :

dpkg -x pjc-mc_<version>_all.deb pjc-mc

L'arboresence système standard est alors créée dans la directory cible choisie (pjc-mc ici).

Installation manuelle des dépendances

Python

S'installe par la commande habituelle :

sudo apt-get install python

Tornado

ATTENTION: Ne pas l'installer depuis les dépôts officiels, car seule la version 2 y est pour le moment disponible.

Il faut donc utiliser la commande pip pour cela :

sudo pip install tornado

ATTENTION: La version actuelle de l'application nécessite une version supérieure ou égale à 4.0.

Si pip n'est pas déjà installé :

sudo apt-get install pip

Installation semi-automatique des dépendances

Pour simplifier l'installation des packages Python dont dépend l'application, un fichier requirements.txt est fourni dans le dossier d'installation (/opt/pjc-mc par défault). Ce fichier spécifie en outre les versions requises.

L'installation de l'ensemble des dépendances se fait alors via la commande :

sudo pip install -r /opt/pjc-mc/requirements.txt

Exécution

Si l'application a été installée au niveau système, elle peut être démarrée sous forme de service :

sudo service pjc-mc start

Le répertoire utilisé pour les données (fichier tournament.dat) est dans ce cas /var/lib/pjc-mc par défaut, ou le path spécifié via l'option -d/--data-home de la commande de lancement du script webapp.py.

Si elle a été installée comme application utilisateur (cf paragraphe Installation manuelle ci-dessus) dans le répertoire <app-dir> le lancement s'effectue par :

cd <app-dir>/opt/pjc-mc
PYTHONPATH=./lib python bin/webapp.py

Le répertoire de données est alors $HOME/.pjc-mc/.

Options de la ligne de commande

Elles sont indiquées par l'aide en ligne :

usage: webapp.py [-h] [-D] [-d DATA_HOME]
                 [--display-sequence DISPLAY_SEQUENCE]

POBOT Junior Cup Web application.

optional arguments:
  -h, --help            show this help message and exit
  -D, --debug           activates debug mode (default: False)
  -d DATA_HOME, --data-home DATA_HOME
                        data storage directory path (default: /home/pi/.pjc-
                        mc)
  --display-sequence DISPLAY_SEQUENCE
                        TV display sequence (as a JSON array of page names)
                        (default: ["progress", "scores", "next_schedules"])

Configuration des clients pour affichage TV

Les clients sont des Raspberry sans logiciel particulier, utilisant le navigateur Web en mode plein écran.

Afin d'en rendre le démarrage automatique, les étapes suivantes sont à exécuter :

  • copier le fichier <project-root>/client/start-tv-display-lxde dans le home dir de l'utilisateur pi par exemple (en fait l'emplacement de ce fichier importe peu, l'avantage du home dir est de ne pas nécessiter d'être sudo pour y écrire).

  • remplacer le fichier /etc/xdg/lxsession/LXDE/autostart par :

      @xset -dpms
      @xset s off
    
      @unclutter
      /home/pi/start-tv-display-lxde
    

Le script start-tv-display-lxde a pour fonction de s'assurer que la machine faisant office de serveur est en ligne avant de lancer le navigateur, afin d'éviter que celui n'affiche un message d'erreur de type "page non trouvée", et oblige à connecter un clavier à la Raspberry pour débloquer la situation. Ce script est basé sur le fait que l'identification réseau du serveur est pjc-display-1.local. Modifiez-le pour l'adapter aux identificateurs des machines de la configuration.

Si vous avez copié le script start-tv-display-lxde à un autre emplacement que celui suggéré, modifiez la dernière commande du script en conséquence.

Les commandes xset servent à désactiver le DPMS et le screensaver pour éviter que l'écran ne s'éteigne au bout de 10 minutes. xset fait partie du package x11-xserver-utils. Vérifiez si elle est installée en l'appelant depuis la ligne de commande.

unclutter permet de supprimer le pointeur de la souris lorsqu'elle reste à la même position. Il s'installe depuis le repository standard via sudo apt-get install unclutter.

Pour plus de détails sur ces sujets : http://www.pobot.org/Utiliser-la-Raspberry-en-mode.html

You can’t perform that action at this time.