Skip to content

Commandes linux (FR)

draxx31 edited this page Nov 24, 2015 · 2 revisions

1- Commandes courantes à connaître

Voici une liste de commande linux qui vous seront utiles pour naviguer dans recalboxOS via un terminal ou putty.

Commande ls

Son équivalent sous windows est DIR. Elle permet de lister le contenu d'un dossier. Consulter les options disponibles sur cette page

Commande cd

Son équivalent sous windows est CD. Elle permet de changer de répertoire (CD = Change Directory) Consulter les options disponibles sur cette page

Commande cp

Son équivalent sous windows est COPY. Elle permet de copier des fichiers ou des répertoires Consulter les options disponibles sur cette page

Commande mv

Son équivalent sous windows est move ou ren. Elle permet de déplacer ou de renommer un fichier ou répertoire Consulter les options disponibles sur cette page

Commande mkdir

Son équivalent sous windows est mkdir ou md. Elle permet de créer un répertoire vide. Consulter les options disponibles sur cette page

Commande rmdir

Son équivalent sous windows est rmdir ou rd. Elle permet de supprimer un répertoire. Consulter les options disponibles sur cette page

Commande nano

Nano est un petit éditeur de texte. Consulter les options disponibles sur cette page

Commande chmod

Permet de modifier les autorisations d'accès à une fichier

syntaxe : chmod 0775 /chemin/fichier Consulter les options disponibles sur cette page

Commande wget

Permet de télécharger une source disponible sur internet.

2 - Commandes spécifiques

Vérifier la température du processeur du Raspberry

Pour vérifier la température du processeur (CPU), exécutez la commande suivante : cat /sys/class/thermal/thermal_zone0/temp

Puis divisez le résultat par 1000 pour avoir la température en Celcius.

Vérifier les paramètres d'overclocking appliqués

Pour vérifier les valeurs d'overclocking appliquées, exécutez la commande suivante : cat /boot/config.txt

Les paramètres qui vous intéressent sont à la fin du fichier (voir exemple ci-dessous) :

arm_freq=1050
core_freq=525
sdram_freq=480
force_turbo=0
over_voltage=4
over_voltage_sdram=2
gpu_freq=350

Eviter de redémarrer le système si l'émulateur N64 (Mupen64) plante

Si vous rencontrez des problèmes de plantages / freeze avec l'émulateur N64 (Mupen64), due notamment à des problèmes de compatibilité avec les ROMs, vous pouvez facilement "tuer" l'émulateur au lieu de redémarrer le Rapsberry. Pour cela vous devez identifier l'identifiant du processus Mupen64 avec la commande suivante : ps aux | grep mupen64.

Vous devriez obtenir une liste similaire à :

**26193** root     mupen64plus --corelib /usr/lib/libmupen64plus.so.2.0.0 --gfx /usr/lib/mupen64plus/mupen64plus-video-gliden64.so --configdir /recalbox/configs/mupen64/ --datadir /recalbox/configs/mupen64/ /recalbox/share/roms/n64/007 - GoldenEye (Europe).n64
26196 root     grep mupen64

Dans le cas présent, l'identiant du processus Mupen64 (PID) est 26193. Vous pouvez maintenant tuer le processus Mupen64 avec la commande suivante : kill -1 <votre_PID>

Soit pour notre example kill -1 26193

Une fois le processus tué, vous retournerez automatiquement sur Emulationstation.

Arrêter / démarrer emulationstation

Pour mettre à jour la liste des ROMs par exemple ou pour mettre à jour les images des jeux nouvellement scrapés depuis votre PC vous devrez arrêter puis redémarrer Emulationstation:

  • Arrêt : /etc/init.d/S31emulationstation stop
  • Redémarrage / démarrage : /etc/init.d/S31emulationstation start

English

Basic

Advanced


Français

Basique

Avancée


Deutsch

Basic

Fortgeschritten


Español

Basic

Avanzado


Português

Básico

Avançado


Italiano

Di base

Avanzate

Clone this wiki locally
You can’t perform that action at this time.