Permalink
Browse files

[Book] Fixed typos

  • Loading branch information...
pborreli committed Aug 28, 2012
1 parent dba5e32 commit a9393b6535070508c67fa93b582601a999c33c99
View
@@ -400,7 +400,7 @@ elle-même.
.. tip::
- Etendre la classe de base est *optionnel* dans Symfony; elle contient
+ Étendre la classe de base est *optionnel* dans Symfony; elle contient
des raccourcis utiles mais rien d'obligatoire. Vous pouvez aussi étendre
``Symfony\Component\DependencyInjection\ContainerAware``. L'objet conteneur
de service (« service container ») sera ainsi accessible à travers la
@@ -633,7 +633,7 @@ comme ça :
La méthode ``createNotFoundException()`` crée un objet spécial ``NotFoundHttpException``,
qui finalement déclenche une réponse HTTP 404 dans Symfony.
-Evidemment, vous êtes libre de lancer une quelconque classe ``Exception`` dans votre
+Évidemment, vous êtes libre de lancer une quelconque classe ``Exception`` dans votre
contrôleur - Symfony2 retournera automatiquement un code de réponse HTTP 500.
.. code-block:: php
@@ -797,7 +797,7 @@ Le mot de la fin
Chaque fois que vous créez une page, vous allez au final avoir besoin
d'écrire du code qui contient la logique de cette page. Dans Symfony, ceci
est appelé un contrôleur, et c'est une fonction PHP qui peut faire tout ce
-qu'il faut pour retourner l'objet final ``Response`` qui sera delivré à
+qu'il faut pour retourner l'objet final ``Response`` qui sera délivré à
l'utilisateur.
Pour vous simplifier la vie, vous pouvez choisir d'étendre une classe ``Controller``
View
@@ -17,7 +17,7 @@ avec une base de données.
Doctrine est totalement découplé de Symfony et son utilisation est optionelle.
Ce chapitre est entièrement consacré à l'ORM Doctrine, dont l'objectif est de
mapper vos objets avec une base de donnée relationnelle (comme *MySQL*, *PostGesSQL*
- ou *Microsoft SQL*). Si vous préferez utiliser des requêtes SQL brutes,
+ ou *Microsoft SQL*). Si vous préférez utiliser des requêtes SQL brutes,
c'est facile, et expliqué dans l'article « :doc:`/cookbook/doctrine/dbal` » du cookbook
Vous pouvez aussi persister vos données à l'aide de `MongoDB`_ en utilisant la
@@ -62,7 +62,7 @@ habituellement placés dans le fichier ``app/config/parameters.yml`` :
.. note::
Définir la configuration dans ``parameters.yml`` est juste une convention.
- Les paramètres definis dans ce fichiers sont référencés dans le fichier de
+ Les paramètres définis dans ce fichiers sont référencés dans le fichier de
configuration principal au moment de configurer Doctrine :
.. code-block:: yaml
@@ -141,7 +141,7 @@ cette classe dans le répertoire ``Entity`` de votre bundle ``AcmeStoreBundle``
protected $description;
}
-Cette classe - souvent apellée une « entité », ce qui veut dire *une classe basique
+Cette classe - souvent appelée une « entité », ce qui veut dire *une classe basique
qui contient des données* - est simple et remplit les besoins métiers des produits
dans votre application. Cette classe ne peut pas encore être persistée dans une
base de données - c'est juste une simple classe PHP.
@@ -164,7 +164,7 @@ Ajouter des informations de mapping
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Doctrine vous permet de travailler avec des bases de données d'une manière beaucoup
-plus intéréssante que de récupérer des lignes basées sur les colonnes de vos tables
+plus intéressante que de récupérer des lignes basées sur les colonnes de vos tables
dans des tableaux. A la place, Doctrine vous permet de persister des *objets* entiers
dans votre base de données et récupérer ces objets depuis votre base de données. Ce système
fonctionne en associant vos classes PHP avec des tables de votre base,
@@ -264,7 +264,7 @@ dans la classe ``Product`` avec les annotations :
.. tip::
- Le nom de la table est optionel et si il est omis il sera détérminé automatiquement
+ Le nom de la table est optionnel et si il est omis il sera déterminé automatiquement
en se basant sur le nom de la classe de l'entité.
@@ -371,7 +371,7 @@ Vous avez maintenant une classe ``Product`` utilisable avec des informations de
mapping permettant à Doctrine de savoir exactement comment le faire persister. Bien sûr,
vous n'avez toujours pas la table ``product`` correspondante dans votre base de données.
Heureusement, Doctrine peut créer automatiquement toute les tables de la base de données
-nécéssaires aux entités connues dans votre application. Pour ce faire, lancez :
+nécessaires aux entités connues dans votre application. Pour ce faire, lancez :
.. code-block:: bash
@@ -384,8 +384,8 @@ nécéssaires aux entités connues dans votre application. Pour ce faire, lancez
entités) à ce à quoi elle ressemble *vraiment*, et génère le code SQL nécéssaire
pour *mettre à jour* la base de données vers ce qu'elle doit être. En d'autre termes,
si vous ajoutez une nouvelle propriété avec des métadonnées mappées sur
- ``Product`` et relancez cette tâche, elle vous génerera une requête « alter table »
- nécéssaire pour ajouter cette nouvelle colonne à la table ``products`` existante.
+ ``Product`` et relancez cette tâche, elle vous génèrera une requête « alter table »
+ nécessaire pour ajouter cette nouvelle colonne à la table ``products`` existante.
Une façon encore meilleure de profiter de cette fonctionnalité est d'utiliser
les :doc:`migrations</bundles/DoctrineMigrationsBundle/index>`, qui vous permettent de
@@ -617,7 +617,7 @@ est appelée.
Requêter des objets
-------------------
-Vous avez déja vu comment les objets dépôts vous permettaient de lancer des
+Vous avez déjà vu comment les objets dépôts vous permettaient de lancer des
requêtes basiques sans aucun travail :
.. code-block:: php
@@ -963,7 +963,7 @@ il serait bon d'ajouter une propriété ``$category`` à la classe ``Product`` :
name: category_id
referencedColumnName: id
-Finallement, maintenant que vous avez ajouté une nouvelle propriété aux classes
+Finalement, maintenant que vous avez ajouté une nouvelle propriété aux classes
``Category`` et ``Product``, dites à Doctrine de regénérer les getters et setters
manquants pour vous :
@@ -1047,7 +1047,7 @@ Maintenant, regardons le code en action. Imaginez que vous êtes dans un contrô
Maintenant, une simple ligne est ajoutée aux tables ``category`` et ``product``.
La colonne ``product.category_id`` du nouveau produit est définie comme
-la valeur de l'``id`` de la nouvelle catégorie. Doctrine gèrera la persistence
+la valeur de l'``id`` de la nouvelle catégorie. Doctrine gérera la persistence
de cette relation pour vous.
Récupérer des objets associés
@@ -1218,14 +1218,14 @@ Callbacks et cycle de vie
-------------------------
Parfois, vous voudrez effectuer des actions juste avant ou après qu'une entité
-ait été inserée, mise à jour ou supprimée. Ces actions sont connues sous le nom
+ait été insérée, mise à jour ou supprimée. Ces actions sont connues sous le nom
de callbacks du « cycle de vie » (lifecycle), car il s'agit de callbacks (méthodes)
qui peuvent être appelées à divers moment du cycle de vie de votre entité (par exemple lorsque
-l'entité est inserée, mise à jour, supprimée, etc.).
+l'entité est insérée, mise à jour, supprimée, etc.).
Si vous utilisez des annotations pour vos métadonnées, commencez par activer
les callbacks du cycle de vie. Si vous utilisez YAML ou XML pour votre mapping,
-ce n'est pas nécéssaire :
+ce n'est pas nécessaire :
.. code-block:: php-annotations
@@ -1239,7 +1239,7 @@ ce n'est pas nécéssaire :
}
Désormais, vous pouvez dire à Doctrine d'éxecutez une méthode à n'importe
-quel événement du cycle de vie. Par exemple, supposons que vous souhaitez
+quel évènement du cycle de vie. Par exemple, supposons que vous souhaitez
définir une date ``created`` à la date courante, uniquement lorsque l'entité
est persistée (c.à.d insérée) :
@@ -1287,7 +1287,7 @@ Maintenant, juste avant que l'entité soit initialement persistée, Doctrine
appelera automatiquement la méthode et le champ ``created`` sera défini
à la date courante.
-Vous pouvez procéder ainsi pour n'importe quel autre événement du cycle de
+Vous pouvez procéder ainsi pour n'importe quel autre évènement du cycle de
vie, ce qui inclut :
* ``preRemove``
@@ -1299,11 +1299,11 @@ vie, ce qui inclut :
* ``postLoad``
* ``loadClassMetadata``
-Pour plus d'informations sur la signification de ces événements du cycle de vie
-et sur leurs callbacks en général, réferrez vous à la documentation de
+Pour plus d'informations sur la signification de ces évènements du cycle de vie
+et sur leurs callbacks en général, référez vous à la documentation de
Doctrine: `Lifecycle Events documentation`_.
-.. sidebar:: Callbacks du cycle de vie et traitants d'événements
+.. sidebar:: Callbacks du cycle de vie et traitants d'évènements
Notez que la méthode ``setCreatedValue()`` ne prend pas d'argument.
C'est toujours le cas des callbacks du cycle de vie, et c'est intentionnel :
@@ -1313,7 +1313,7 @@ Doctrine: `Lifecycle Events documentation`_.
Si vous souhaitez faire des montages plus lourds - comme une identification ou
envoyer un mail - vous devez écrire une classe externe et l'enregistrer
- pour écouter ou s'abonner aux évenements, puis lui donner les accès
+ pour écouter ou s'abonner aux évènements, puis lui donner les accès
à toutes les ressources dont vous aurez besoin. Pour plus d'informations,
voir :doc:`/cookbook/doctrine/event_listeners_subscribers`.
@@ -1377,7 +1377,7 @@ disponibles incluent ``type`` (valant ``string`` par défaut), ``name``,
/**
* Une chaîne de caractères de longueur 255 qui ne peut pas être nulle
- * (refletant les valeurs par défaut des options "type", "length" et *nullable);
+ * (reflétant les valeurs par défaut des options "type", "length" et *nullable);
*
* @ORM\Column()
*/
@@ -1395,7 +1395,7 @@ disponibles incluent ``type`` (valant ``string`` par défaut), ``name``,
fields:
# Une chaîne de caractères de longueur 255 qui ne peut pas être nulle
- # (refletant les valeurs par défaut des options "type", "length" et *nullable);
+ # (reflétant les valeurs par défaut des options "type", "length" et *nullable);
# l'attribut type est nécessaire dans une configuration en yaml
name:
type: string
@@ -1455,7 +1455,7 @@ Quelques commandes notables ou intéréssantes incluent :
Pour plus d'informations, voir :doc:`/cookbook/doctrine/reverse_engineering`.
* ``doctrine:mapping:info`` - vous donne toutes les entités dont Doctrine a
- connaisance et s'il existe des erreurs basiques dans leur mapping.
+ connaissance et s'il existe des erreurs basiques dans leur mapping.
* ``doctrine:query:dql`` et ``doctrine:query:sql`` - vous permet d'effectuer
des commandes DQL ou SQL directement en ligne de commande.
@@ -1478,7 +1478,7 @@ la base de données.
Et même si Doctrine tourne autour d'un simple concept, il est incroyablement
puissant, vous permettant de créer des requêtes complexes et de vous abonner
-à des événements qui vous permettent d'effectuer différentes actions au
+à des évènements qui vous permettent d'effectuer différentes actions au
cours du cycle de vie de vos objets.
Pour plus d'informations sur Doctrine, lisez la section *Doctrine* du
View
@@ -4,7 +4,7 @@
Formulaires
===========
-Intéragir avec les formulaires HTML est l'une des plus communes - et stimulantes -
+Interagir avec les formulaires HTML est l'une des plus communes - et stimulantes -
tâches pour un développeur web. Symfony2 intègre un composant « Form » qui rend
la chose facile. Dans ce chapitre, vous allez construire un formulaire complexe
depuis la base, tout en apprenant au fur et à mesure les caractéristiques les
@@ -245,7 +245,7 @@ fonctionnalité suivante à votre contrôleur :
.. versionadded:: 2.1
- La méthode ``bind`` a été rendue plus flexible dans SYmfony 2.1. Elle
+ La méthode ``bind`` a été rendue plus flexible dans Symfony 2.1. Elle
accepte maintenant les données brutes du client (comme avant) ou un
objet Request Symfony. Elle est à privilégier par rapport à la méthode
``bindRequest`` dépréciée.
@@ -455,7 +455,7 @@ comme un tableau callbak, ou une ``Closure`` :
));
}
-Cela appelera la méthode statique ``determineValidationGroups()`` de la classe
+Cela appellera la méthode statique ``determineValidationGroups()`` de la classe
``Client`` après que le formulaire soit associé, mais avant que la validation soit faite.
L'objet Form est passé comme argument à cette méthode (regardez l'exemple suivant).
Vous pouvez aussi définir une logique entière en utilisant une Closure :
@@ -420,7 +420,7 @@ de Symfony2 qui prend en charge et achemine les requêtes.
Jusqu'ici, l'application est passée d'un seul fichier PHP à une organisation qui
permet la réutilisation du code. Vous devriez être plus heureux, mais loin d'être
-satisfait. Par exemple, le système de routing est inconstant, et ne reconnaitrait
+satisfait. Par exemple, le système de routing est inconstant, et ne reconnaîtrait
pas que la page de liste d'articles (``/index.php``) devrait aussi être accessible
via ``/`` (si Apache rewrite est activé). Aussi, au lieu de développer une
application de blog, beaucoup de temps a été consacré à l'« architecture » du code
@@ -581,7 +581,7 @@ Voici la même application, en utilisant cette fois-ci Symfony2 :
->find($id);
if (!$post) {
- // genère une page 404
+ // génère une page 404
throw $this->createNotFoundException();
}
View
@@ -40,25 +40,25 @@ Symfony2.
Nous allons parcourir ce sujet en quatre étapes :
-* **Etape 1**: Une :ref:`passerelle de cache <gateway-caches>`, ou
+* **Étape 1**: Une :ref:`passerelle de cache <gateway-caches>`, ou
reverse proxy, est une couche indépendante qui se trouve devant
votre application. Le passerelle met en cache les réponses telles
qu'elles sont retournées par l'application et répond aux requêtes
dont les réponses sont en cache avant qu'elles n'atteignent
l'application. Symfony2 possède sa propre passerelle par défaut,
mais toute autre technologie peut être utilisée.
-* **Etape 2**: Les en-têtes du :ref:`cache HTTP<http-cache-introduction>`
+* **Étape 2**: Les en-têtes du :ref:`cache HTTP<http-cache-introduction>`
sont utilisées pour communiquer avec la passerelle de cache et tout
autre cache entre votre application et le client. Symfony2 en propose
par défaut et fournit une interface puissante pour intéragir avec elles.
-* **Etape 3**: :ref:`L'expiration et la validation<http-expiration-validation>`
+* **Étape 3**: :ref:`L'expiration et la validation<http-expiration-validation>`
sont les deux modèles utilisés pour déterminer si le contenu d'un cache est
*valide* (peut être réutilisé à partir du cache) ou *périmé* (doit être
regénéré par l'application).
-* **Etape 4**: :ref:`Edge Side Includes <edge-side-includes>` (ESI)
+* **Étape 4**: :ref:`Edge Side Includes <edge-side-includes>` (ESI)
autorise le cache HTTP à mettre en cache des
fragments de pages (voir des fragments imbriqués) de façon
indépendante. Avec l'ESI, vous pouvez même mettre en cache une
@@ -68,7 +68,7 @@ Nous allons parcourir ce sujet en quatre étapes :
La mise en cache via HTTP n'est pas réservée à Symfony, beaucoup
d'articles existent à ce sujet. Si vous n'êtes pas familier avec la
mise cache HTTP, nous vous recommandons *chaudement* l'article de
-Ryan Tomayko `Things Caches Do`_. Une autre ressource appronfondie sur
+Ryan Tomayko `Things Caches Do`_. Une autre ressource approfondie sur
ce sujet est le tutoriel de Mark Nottingham, `Cache Tutorial`_.
.. index::
@@ -81,14 +81,14 @@ ce sujet est le tutoriel de Mark Nottingham, `Cache Tutorial`_.
La mise en cache avec la Passerelle de Cache
--------------------------------------------
-Lors d'une mise en cache via HTTP, le *cache* est complétement séparé
+Lors d'une mise en cache via HTTP, le *cache* est complètement séparé
de votre application. Il est placé entre votre application et le client
effectuant des requêtes.
Le travail du cache est d'accepter les requêtes du client et de les
transmettre à votre application. Le cache recevra aussi en retour des
réponses de votre application et les enverra au client. Le cache est au milieu
-(« middle-man ») dans ce jeu de commmunication requête-réponse
+(« middle-man ») dans ce jeu de communication requête-réponse
entre le client et votre application.
Lors d'une communication, le cache stockera toutes les réponses qu'ils
@@ -151,7 +151,7 @@ Symfony2 Reverse Proxy
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Symfony2 contient un reverse proxy (aussi appelé passerelle de cache)
-écrit en PHP. Son activation entrainera la mise en cache immédiate des
+écrit en PHP. Son activation entraînera la mise en cache immédiate des
réponses stockables de l'application. L'installer est aussi simple que ça. Chaque
nouvelle application Symfony2 contient un noyau pré-configuré
(AppCache) qui encapsule le noyau par défault (AppKernel). Le cache kernel (cache
@@ -248,7 +248,7 @@ Voici une liste des principales options :
* ``allow_revalidate`` : Définit si le client peut forcer une
revalidation du cache en incluant une directive de ``Cache-Control``
« max-age=0 » dans la requête. Définissez la à ``true`` pour la conformité
- avec la RFC 2616 (par defaut : ``false``);
+ avec la RFC 2616 (par défaut : ``false``);
* ``stale_while_revalidate`` : Spécifie le nombre de secondes par
défaut (la granularité est la seconde parce que le TTL de la réponse
@@ -331,7 +331,7 @@ diverses sur le cache.
.. note::
- Tous ces en-têtes seront complétement détaillés dans la section
+ Tous ces en-têtes seront complètement détaillés dans la section
:ref:`http-expiration-validation`.
.. index::
@@ -636,7 +636,7 @@ md5 du contenu :
}
La méthode ``Response::isNotModified()`` compare le ``ETag`` envoyé avec la
-requête avec celui défini dans l'objet ``Reponse``. S'ils sont
+requête avec celui défini dans l'objet ``Response``. S'ils sont
identiques, la méthode renvoie automatiquement le code 304 en ``Response``.
Cet algorithme est assez simple et très générique, mais il est
@@ -958,7 +958,7 @@ indépendamment du reste de la page.
return $response;
}
-Dans cet exemple, la page a une espèrance de vie de 10 minutes en
+Dans cet exemple, la page a une espérance de vie de 10 minutes en
cache. Dans un deuxième temps, incluons l'élément relatif à
l'actualité dans un template via une action embarquée. Ceci sera
réalisé grâce au « helper » ``render`` (voir la documentation sur
@@ -993,7 +993,7 @@ est défini à ``true``, *et* si Symfony2 détecte qu'il y a un dialogue avec
une passerelle de cache qui supporte ESI, l'application génère le
marqueur. Mais s'il n'y a pas de passerelle ou si elle ne supporte pas le
ESI, Symfony2 fusionnera simplement les contenus comme si standalone
-était déini à ``false``.
+était défini à ``false``.
.. note::
@@ -1061,7 +1061,7 @@ correctement, il faut définir une route ``_internal`` :
Puisque la route permet à toutes les actions d'être appelées
depuis une URL, il est possible de les protéger avec le pare-feu de
Symfony2 (en autorisant l'accès uniquement aux adresses IP de vos
- serveurs proxy). Lisez le paragraphe :ref:`Securiser par IP<book-security-securing-ip>`
+ serveurs proxy). Lisez le paragraphe :ref:`Sécuriser par IP<book-security-securing-ip>`
du :doc:`chapitre Sécurité </book/security>` pour plus d'informations sur
comment faire cela.
Oops, something went wrong.

0 comments on commit a9393b6

Please sign in to comment.